Statistiques et Chiffres clés de la Chambre Syndicale Professionnelle des Joailliers, Bijoutiers, Horlogers et Orfèvres de la Côte d'Azur

Principaux chiffres du secteur

  • Production : 1,8 milliards d'euros HT en 2009 (- 17 % par rapport à 2008)
  • Exportations : 2,5 milliards d'euros HT en 2009 (- 12 % par rapport à 2008)
  • Importations : 3,1 milliards d'euros HT en 2009 (- 12 % par rapport à 2008)
  • Distribution : 5,2 milliards d'euros HT en 2009 (- 2 % par rapport à 2008)

Source : Comité Francéciat/CF-M/FFBJOC/INSEE (Production) - Douanes Françaisie (Commerce Extérieur) - Société R/CK (Distribution)

En France, la profession en quelques chiffres


Les points de vente de la distribution et autres formes de distribution HBJO

  • Horlogeries-bijouteries en centre ville : 5 100
  • Horlogeries-bijouteries de centres commerciaux : 1 500
  • Bijouteries en grande surface : 700
  • Autres (artisans, VAD, place Vendôme...) : 1 150

Source : Fédération HBJO2010, qui précise toutefois qu'il est difficile de faire une synthèse car selon le périmètre choisi, fantaisie, montres, etc. les chiffres varient.

L'activité des bijoutiers horlogers traditionnels représentent encore 80% du parc français des 6 558 points de vente et réalisent près de 50% de la distribution de bijouterie-horlogerie en valeur. Néanmoins, les réseaux gagnent du terrain sur les indépendants. Malgré la crise, le secteur de la distribution résiste plutôt bien.

Plus que jamais, le bijoutier de quartier offre de la qualité et des services à la clientèle, pour se démarquer des autres formes de distribution.

Cette activité est soumise aux fluctuations de la mode et aux saisons ; les plus fortes ventes ont lieu à la fête de la Saint-Valentin, durant les fêtes de Noël (25 à 30% des achats) et au mois de mai. Huit mois sans évènements particuliers représentent ainsi moins de 50% du chiffre d'affaires.

Les principales caratéristiques de la distribution  
 
 Points forts  Points faibles

Une offre abondantes, de qualité, dans la ligne de la tradition française : excellence et savoir faire séculaire, de renomée mondiale

Des efforts marketing et de communication dont profite le secteur

 

Profusion des points de vente

Concepts de boutiques peu créatifs, notamment en horlogerie

Le concept de l'horlogerie fait peu partie de la culture française

Opportunités Menaces

Le haut de gamme a profité de l'enrichissement général en France surtout à l'étranger (pays émergents)

Rajeunissement du secteur, alliances pour moderniser la profession et créer des économies d'échelles

Reprise et modernisation d'un commerce

 

La hausse des prix des matières premières or et argent, le pouvoir d'achat des Français, en berne.

Le secteur du bas de gamme sera de moins en moins fabriqué en France